RENCONTRES ART-PHILO

Dessin Étoile 8 (définitif).jpeg

Depuis 2019, nous offrons des rencontres dans les milieux de vie des enfants où l’art et la philosophie s’allient afin de proposer un temps de partage à des enfants âgés de 3 à 17 ans.

Ce moment unique permet aux jeunes de se déposer, recevoir une œuvre artistique, y réfléchir et en discuter librement.

De ces rencontres, nous récoltons la parole des petits et grands qui est l’inspiration première de la nouvelle création en cours Chemin d’étoiles.

 

 

ARTISTES 

Marjorie Audet : Comédienne et animatrice philo

Alexandre Berthier : Artiste visuel 

Mélissa Bolduc : Metteure en scène et auteure

Nathalie Côté : Scénographe et artiste visuel

Noémie F. Savoie : Médiatrice culturelle et comédienne

Steve Hamel : Musicien et concepteur musical

Vano Hotton : Scénographe

Léa R. Légaré : Interprète en danse contemporaine

“Je pense que  l’art et la philosophie vont de paires, 

car tous deux, sont dans une quête de sens.”

Marjorie Audet

Image : Vano Hotton 

C’est la lumière qui s’échappe des étoiles, comme un signal d’alerte. 

- David 

Il faut bouger pour briller, il faut faire des efforts.

- Hesneider

 

Les émotions mauvaises sont des choses qu’on partage avec des gens en qui on a confiance.

- Crispin

30 mars 2021-00089-SDPHoTo.jpg
@ Sébastien Durocher 
30 mars 2021-00269-SDPHoTo.jpg
@ Sébastien Durocher 
logo_entente.png

 ÉTOILE est possible grâce au soutien du Fonds François Gagnon et de l'entente de développement culturel.

 « Si j’attrapais une étoile, je la mettrais dans un pot, avec des trous dessus pour qu’elle respire! »

Un élève de maternelle de la classe de Rebekka,

École Saint-Jean-Baptiste.

 

Attraper de la lumière qui vient du ciel et la garder au creux de ses mains. Se permettre de croire que lorsqu’on ouvrira nos mains, on la verra. Prendre plaisir à l’imaginer, à la rêver et à en prendre soin. 

En début d’année, l’équipe du projet Étoile s’est permis d’imaginer, de rêver à des rencontres artistiques et philosophiques, avec des enfants de trois ans, des élèves qui commencent à peine à écrire, des classes où l’on parle plus de cinq langues différentes.

On s’est permis de croire qu’on pouvait faire ça dans vos classes, dans votre «Chez Vous», avec juste notre présence comme décor.

On s’est permis de prendre le temps de s’apprivoiser, de s’écouter, d’être en silence ensemble.

Dans toutes vos différences d’âges, d’origines, d’intérêts, on a vu  que vous aviez tous envie, vous aussi, de penser, de rêver, de parler de ce qu’on n’a jamais osé attraper.

Merci d’avoir fait rayonner le Projet Étoile

Mélissa Bolduc